ROMARIN ENTIER

Son odeur et sa saveur, très prononcées, sont caractéristiques. Comme le thym, la sauge ou

encore l'estragon, le romarin appartient à la

famille des herbes de Provence.


L’étymologie du mot romarin est liée au fait que la plante poussait en bordure de la Méditerranée et que la brume marine l’enveloppait au matin. Compte tenu de son origine géographique, cette herbe-épice se retrouve autant dans les cuisines de l’Europe que dans celles de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient.


Romarin entier

INGREDIENTS

CONSERVATION

À conserver dans un lieu frais et sec, à l'abri de la

lumière.

UTILISATION

Le romarin se marie bien aux plats de porc et d'agneau. Dans les plats en sauce, on l’associe volontiers aux marinades, les ragoûts la ratatouille ou pour accompagner le poisson!


Le romarin a un goût prononcé. Utilisez-le avec parcimonie en cuisine, une petite quantité suffit pour parfumer un plat. S’il y en a trop, vous risquez d’obtenir un résultat indésirable.


Ail et romarin sont souvent indispensable. Hachez finement des feuilles pour créer un sel aromatisé!

Ajoutez-en quelques cuillerées à un poulet rôti ou à une soupe aux pois.






CUISINE

On connait le romarin comme condiment aromatique. Mais cette plante, fraiche ou séchée, utilisée en infusion, a de nombreux autres bienfaits


Pour soulager les rhumatismes, décongestionner les voies respiratoires, stimule le foie.


La tisane de romarin favorise l’élimination et stimule le foie, C’est idéal quand on a des digestions difficiles ou des maux de ventre


L’infusion de romarin favorise aussi la production d’acides biliaires par les cellules hépatiques et protège les cellules hépatiques.


Grace à sa richesse en flavonoïdes l’infusion de romarin est également diurétique et favorise l’élimination rénale de l’eau.

INFUSION

Infuser 2 à 6 g de romarin, soit 1 à 2 c. à s., dans un quart de litre d'eau pendant 10 minutes. À boire après chacun des principaux repas